Retour
20
déc.

7 astuces s’adressant au touriste éco-responsable

20.12.2018

Nous pouvons tous contribuer à un monde meilleur, plus propre, plus équitable et plus durable, en apportant quelques petits changements dans notre vie quotidienne. Nous avons quelques conseils pour un voyage plus durable au Luxembourg!

Ce article de blog fait partie de notre section de durabilité et est aussi disponible en anglais et allemand

Faites le plein !

Avis à tous ceux qui se ressourcent à l’eau: l’eau du robinet est buvable dans tout le Luxembourg et les endroits pour faire le plein (d’eau bien sûr) sont multiples. Une appli à ce sujet a même vu le jour il y a peu. Elle s’appelle « Refill » et elle est gratuite, tout comme l’eau du robinet. Toutes les sociétés participantes sont répertoriées sur le site de cette action et peuvent se vanter de leur autocollant sur leur porte d’entrée signalant leur participation. A vos robinets….

Le tour du pays à 2 euros

Il est vrai que visiter le Luxembourg n’est pas donné. Quant au transport public, vous pouvez le consommer sans modération car 2 heures de transport ne coûtent que 2 euros. Faire le tour du pays durant toute une journée revient à 4 euros – en bus, train ou tram. Bonnes nouvelles pour les jeunes lecteurs et voyageurs : le transport public est gratuit pour ceux âgés de moins de 20 printemps. Le site mobiliteit.lu (disponible aussi en appli gratuite) informe sur toutes les lignes et horaires.

Optez pour la petite reine !

Les amateurs de sport et ceux qui n’aiment pas attendre le bus peuvent profiter du réseau de pistes cyclables assez dense au Grand-Duché. Les pistes parcourent le pays de haut en bas et de gauche à droite. Il est même possible de louer des bicyclettes, comme par exemple aux stations Rent-a-Bike à Beaufort, Larochette, Echternach et Remerschen. La Ville de Luxembourg propose même un réseau de 75 stations avec des vel’OH! (des vélos à louer à tout moment).

Manger, boire et faire les courses à la régionale

Les Luxembourgeois sont de fins gourmands qui adorent leurs restaurants et cafés, ce qui se reflète dans leur culture et dans le vaste choix d’établissements. En ce moment, les plats régionaux ont le vent en poupe et sont servis dans de nombreux restaurants. Pour les amateurs de produits frais et sans emballage, visitez les marchés du pays (à ne surtout pas manquer ceux de la capitale), car vous y trouverez des produits régionaux à go go. Pour calmer la petite faim, commander un plat à emporter dans une Ecobox est toujours une bonne idée (et surtout très éco-responsable). En ce qui concerne les aficionados d’un bon verre, pourquoi ne pas déguster le vin et la bière locale et laisser de côté les marques internationales connues.

Virée verte dans les réserves naturelles du Luxembourg

Le Luxembourg peut se vanter de trois parcs et réserves naturelles: le parc naturel du Mullerthal, le parc naturel de l’Our et le parc naturel de la Haute Sûre. La visite de ces parcs est une bonne façon de relaxer et de se revigorer mais contribue aussi à la préservation de la beauté naturelle des régions. En tant que visiteur, il ne s’agit pas seulement de soutenir le tourisme éco-responsable mais aussi les employés et bénévoles qui s’occupent de l’entretien, de l’accessibilité et de la propreté des parcs. Si l’aventure vous tente, merci de respecter les chemins balisés ainsi que la nature elle-même.

R comme réduire la consommation et redémarrer le recyclage

Environs 30 % de l’énergie consommée en Europe de l’Est est gaspillée. Ainsi, avant de quitter une pièce, faites attention à bien fermer la fenêtre et éteindre la lumière ainsi que le chauffage. Le recyclage est fort avancé au Luxembourg et une initiative locale pour la prévention et gestion des déchets a établi une liste reprenant toutes les sociétés, participant activement à la gestion environnementale et ceci sous contrôles réguliers.

Réserver malin

Pour soutenir un établissement le plus efficacement possible, il vaut toujours mieux réserver directement auprès de l’hôtel ou de l’auberge sans passer par les agences de voyages en ligne ou sites de réservations (OTA). De nos jours, cela s’avère bien- sûr plus facile et moins chronophage de réserver en deux clics sa chambre, que de passer par l’établissement-même. Néanmoins, en ce qui concerne les hôtels et auberges, des frais cachés sont liés à ces sites. En réservant directement auprès de l’établissement sans passer par un agence de voyage en ligne, tout l’argent est versé directement à l’hôtel – une réservation maligne, car tout investissement dans l’établissement va de pair avec un investissement dans la qualité du logement. Si vous souhaitez réserver un lit dans une auberge et ceci n’importe où dans le monde, passez par le site hihostels.com. Un pourcentage de chaque réservation est versé à un projet de développement durable.

Nous sommes toujours à la recherche d’idées et d’inspirations. Si vous souhaitez compléter notre liste, merci de nous contacter. Si jamais vous remarquez au sein de notre réseau d’auberges un point à améliorer, n’hésitez pas à en faire part à notre personnel.

Merci de soutenir l'écotourisme!

Merci de soutenir l'écotourisme!

Retour
comments powered by Disqus